Carlophonik & parquet intime - Campagne de dons

Pour des bals plus joyeux, une caravane multifacettes : espace d’écoute, d’animation, d’échange, de prise de son et de diffusion sonore !

Carlophonik – Caravane & radio

Très vite dans nos échanges, nous nous sommes apperçu·e·s que partager nos témoignages et nos histoires  – de sexisme et de consentement respecté ou non – nous faisait sentir moins seul·e·s mais aussi nous éclairait sur l’ampleur des personnes concernées, comme dans le reste de la vie après tout. C’est pour cela qu’on a voulu imaginer un moyen de rendre ces expériences visibles, entendues, accessibles, pour qu’on enlève nos œillères et qu’on puisse agir sans se mentir à nous-mêmes. Parce que oui, c’est difficile à s’avouer que le bal n’est, finalement, pas un monde de bisounours.

Venir sur un festival de bal avec une caravane est une manière concrète de poser la question du sexisme dans nos espaces de danses tout en créant un espace cocon qui peut servir à plusieurs choses, et par la même occasion une présence physique d’information et de prévention.

Espace d'écoute et de soin

Prévu comme un espace dit « cocon », la caravane peut à tout moment se transformer en lieu d’accueil et d’écoute de personnes ayant vécu une agression ou ressentant le besoin d’être soutenue soit par l’écoute soit par la présence d’autrui. Une permanence sera tenue à tour de rôle par les membres du collectif au moment des bals et concerts, afin de pouvoir si besoin accueillir une personne en cas en urgence.

Espace d’écoute libre

Ouverte à tou·te·s, la caravane propose continuellement un espace de partage et d’écoute : témoignages audio et écrits, co-écoute, discussions, lectures… Autant d’approches pour rendre visible l’impact des actes sexistes dans les milieux de la danse. Ces différents médias seront aussi accompagnés des boîtes d’écoute en continu qui proposent aux personnes de tendre l’oreille vers les témoignages anonymes récoltés auparavant.

Espace de collectage

La caravane sera également un espace de prise de son, de collectage de témoignage. Un endroit safe pour se livrer en toute intimité avec quelqu’un·e du collectif.

Studio & diffusion en temps réel

Après les enregistrements, la caravane se transforme chaque jour en Studio de montage des témoignages de la veille pour alimenter la boîte de diffusion. Le Studio est une manière de lier les expériences individuelles vécues sur le parquet pour leur redonner un sens collectif et politique en les rediffusant dès le lendemain aux festivalièr·e·s. Une manière sonore et directe de rappeler que le sexisme n’est pas que de la théorie, mais qu’il s’immisce jusque dans nos pas de danses.

Animation d'ateliers d’échanges, sonores...

Pour rendre la caravane visible aux festivalier·e·s et amener à se questionner le sexisme au milieu du parquet, nous proposons aussi des animations. Basés sur des lectures, des discussions, des outils pédagogiques ou sur l’écoute des podcasts en groupe, ils se veulent être une création d’espace de débats et d’échanges à partir des sensations, réactions et questionnements sur nos vécus. Le tout dans un cadre sécurisant de non-jugement assuré par les membres du Collectif. Ce sont aussi des moments d’analyse, de partage d’outils et de connaissances théoriques.

De toutes ces interventions, prises de sons, collectages de témoignages, nous souhaitons les mettre en forme, apporter du contenu théorique, pour que cela résonne au delà de nos réseaux.

Parquet intime : Une série de podcast sur le consentement dans la danse

Notre objectif étant de sensibiliser sur la question du sexisme dans la danse et du consentement dans le toucher au sein de nos espaces de danse, on a donc décliné cela en deux approches :

La première, c’est de rendre disponible des témoignages dans l’ici et maintenant, pour qu’on puisse se rendre compte que ce qu’on entend s’est passé à ce festival-ci, celui qui se déroule en ce moment même. Pour ça, nous avons donc pensé au montage instantané ! L’idée est simple, on récolte des témoignages pendant la journée ou la soirée, et une équipe de montage les traite dans la foulée pour les rendre disponible à l’écoute dès le lendemain ! Inspiré·es par d’autres projets créés notamment par une membre de l’association Chahut (Rennes), nous allons fabriquer des boîtes d’écoute où seront diffusés en continu les témoignages de la journée, accessibles au festivalier·e·s. 

Et comme il nous semble nécessaire que notre portée soit la plus large possible et dépasse la temporalité du « ici et maintenant », pour que les histoires récoltées puissent être entendues par n’importe qui à n’importe quel moment et n’importe où, nous souhaitons créer un podcast à partir de toute cette matière radiophonique, appelé « Parquet Intime ». Ce podcast sera une série en quelques épisodes sur le sexisme dans le bal, en parlant de répartition des rôles dans l’organisation d’événements, dans le bénévolat, sur scène et à la technique, mais aussi de consentement dans la danse et d’expériences qui se déroulent à la périphérie du bal ; en somme un partage d’expériences joyeuses ou non, des interviews des personnes qui sont impliquées sur ces questions là, avec un regard antisexiste et des pistes pour agir et créer des bals de plus en plus respectueux !