Notre démarche pédagogique

Le théâtre de l’opprimé.e est par essence une pratique participative, et nous tenons à inscrire notre pédagogie dans une démarche d’éducation populaire. C’est pourquoi nous prendrons le temps de jouer ensemble, de rendre les temps de formation vivants et dynamiques, d’écouter les récits, les questionnements et les avis de chacun.e. Nous serons particulièrement vigilantes à la dynamique du groupe. Il n’y a pas besoin d’être comédien.ne pour participer : en T.O., on joue la vie et tout le monde en a l’expérience !

Nos objectifs sont de continuer à lutter contre le sexisme et de faire vivre cet outil d’empuissancement qu’est le T.O. !

Contenu de la formation (35h environ)

La formation s’articule en deux modules, niveau 1 et niveau 2. Le niveau 1 reste cependant complet en soi.

Dans ce premier module, nous expérimenterons des jeux et des exercices de mise en corps et de théâtre, utiliserons le TO pour traiter des situations problématiques vécues, partagerons des éléments théoriques de base sur le sexisme, les violences sexuelles et le rapport de domination Homme/Femme. Nous vivrons des temps de pratiques corporelles (mouvement authentique, danse libre, chant, jeux…)

Un après-midi en extérieur et quelques soirées seront également proposés.

Le niveau 2 sera une semaine d’approfondissement de tout le contenu abordé en niveau 1, aussi bien technique que théorique (stage niveau 2 : du 24 au 30 octobre 2021 – dates à confirmer).

Cette formation n’a pas une visée thérapeutique, elle est plutôt construite sur l’envie d’avancer ensemble sur la question du sexisme dans la danse (au sens large). Cependant, les sujets que nous traitons sont parfois difficiles et engageants émotionnellement, nous souhaitons donc prévenir qu’il est possible d’y entendre des récits et de vivre des expériences qui viennent bousculer vos positions et sensibilités.

Public

La formation est ouverte à tou.te.s, ayant ou non déjà fait du théâtre et fréquentant de près ou de loin le milieu du bal et de la danse (folk, forró, tango, contact-impro, swing…).

Le théâtre de l'opprimé.e, c'est quoi ?

Le théâtre de l’opprimé.e (T.O.) est une méthode créée par Augusto Boal au Brésil dans les années 60. Il s’agit d’une boîte à outils qui utilise le théâtre comme moyen pour lutter contre les oppressions. Les pratiques sont multiples : théâtre journal, techniques introspectives, théâtre invisible, théâtre image, théâtre forum, jeux et exercices… Durant la formation, nous cheminerons du théâtre image (statues, en silence) au théâtre forum (joué, parlé).

Le théâtre forum : un principe simple avec des comédien.ne.s jouant une scène (vécue ou réelle) où se déroule une oppression. Le public intervient ensuite, sur le plateau, pour improviser avec les comédien.ne.s et essayer de réagir autrement, de proposer une solution, faire ce qu’il/elle aurait fait dans la vie, faire ce qu’il/elle n’oserait jamais faire dans la vie en tant que personne opprimée ou témoin… Le forum est un cadre sécurisé qui permet à la fois de s’entraîner à réagir, de le faire vraiment (pour de faux en théâtre !), mais aussi de voir, sous ses yeux, l’expérimentation d’une multitude de pistes de solutions et leurs conséquences.

Pour en savoir plus sur le théâtre de l’opprimé.e : https://www.reseau-to.fr